bain bebeCes métiers sont encore, sinon socialement dévalorisés, du moins mal appréciés.
On pense souvent qu'il s'agit de faire du ménage, d'aider les familles, de faire des toilettes...
Des travaux qui ne requièrent ni qualification ni compétence particulière.
En fait, ces métiers requièrent des compétences techniques et spécifiques très complexes

A titre indicatif, citons en quelques uns :

L’aide à l’enfance
C’est un des versants des services à la personne.
De nombreux actifs font ainsi appel à des baby-sitters ou des assistantes maternelles pour assurer la garde de leurs enfants.
Pour leur part, les professeurs particuliers sont aussi de plus en plus demandés pour apporter soutien scolaire en Français, en Mathématiques, en Anglais ou toute autre matière.

L’assistance à domicile
Vous êtes à l'aise en informatique ? L’assistant en informatique et Internet est un autre volet des services à la personne.
Vous vous déplacez chez les gens pour les dépanner ou leur expliquer certaines applications en informatique.
Les assistantes administratives aident de leur côté les personnes malades ou âgées à gérer leurs papiers, nécessite de l'empathie et une totale discrétion.
Les promenades des animaux domestiques ou les soins esthétiques à domicile des personnes dépendantes sont aussi d’autres exemples de services à la personne.

La maison, le jardin
Tondre la pelouse ou entretenir les plantations…
De nombreuses personnes demandent les services d’un jardinier, ne serait-ce que quelques heures par mois.
Il est encore possible de prendre des heures de repassage.
Pour sa part, l’homme de toutes mains (ou employé de maison) est un touche-à-tout au service de familles généralement aisées.
C’est souvent le seul à compter un unique employeur.

L’aide aux personnes dépendantes (nécessite là aussi une grande empathie et une extrême discrétion, sans parler de l'honnêteté)personnes agees
Les métiers d’aides aux personnes dépendantes font partie de ceux qui sont appelés à se développer.
L’aide à domicile s’occupe en priorité de toutes les tâches domestiques, comme le petit ménage ou les courses.
L’auxiliaire de vie sociale est pour sa part chargé d’accompagner la personne dans ses gestes quotidiens, l’aider à faire sa toilette…
Dans ce dernier cas, les employeurs sont souvent à la recherche de profils diplômés.
De leur côté, les aide-soignants et les TISF (les techniciens de l’intervention sociale et familiale) sont des agents habilités à dispenser des soins.
Les TISF sont formés en alternance sur deux ans après le Bac.